Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2017 > L’Association des infirmières et infirmiers du Canada salue l’adoption du projet de loi C-44 comme victoire pour les Canadiens et le personnel infirmier

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada salue l’adoption du projet de loi C-44 comme victoire pour les Canadiens et le personnel infirmier

Ottawa, le 22 juin 2017 — Barb Shellian, présidente de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC), émet la déclaration suivante aujourd’hui sur l’adoption du projet de loi C-44, la Loi no 1 d’exécution du budget de 2017.

« L’AIIC accueille favorablement la sanction royale du projet de loi C-44, Loi no 1 d’exécution du budget de 2017, qui élimine de nombreux obstacles cruciaux aux soins des Canadiens. En apportant des changements déterminants à la Loi de l’impôt sur le revenu, à la Loi sur l’assurance-emploi et au Code canadien du travail, les infirmières et infirmiers praticiens (IP) seront en mesure de prendre soin des patients de façon plus intégrale et autonome.

« Les modifications concernent explicitement les IP dans cette législation, de façon à ce que les IP soient maintenant plus en mesure de remplir leur rôle important de fournisseurs de soins primaires envers les Canadiens, surtout ceux habitant les régions rurales et éloignées du Canada.

« Nous sommes heureux de travailler en étroite collaboration avec l’Association des infirmières et infirmiers praticiens du Canada (AIIPC) pour militer en faveur de ces changements importants à la législation fédérale. Les changements éliminent les obstacles qui empêchaient les IP de travailler dans la pleine mesure de leur champ d’exercice réglementé et autorisé. Il en résultera un chevauchement plus rare des services, une réduction des coûts liés aux soins de santé et des obstacles aux soins à des millions de patients.

« En plus de modifier la Loi de l’impôt sur le revenu afin de permettre aux IP de certifier les patients au crédit d’impôt fédéral pour personnes handicapées (qui est entré en vigueur le jour du budget, soit le 22 mars 2017), le projet de loi C-44 élimine les obstacles pour les IP et leurs patients grâce à des modifications à la Loi sur l’assurance-emploi et au Code canadien du travail.

« L’adoption de ces mesures marque une victoire aujourd’hui pour les Canadiens et notre système de soins de santé, car elles auront des répercussions immédiates sur l’accès aux soins pour les patients dont les soins primaires sont prodigués par des IP.

« Maintenant que la législation a obtenu la sanction royale, nous sommes impatients de travailler avec les dirigeants d’Emploi et développement social Canada pour apporter les derniers changements à la réglementation et aux formulaires connexes. »

Contexte :
Aujourd’hui, près de 5 000 infirmières et infirmiers praticiens fournissent des soins à plus de trois millions de Canadiens. Dans leur champ de pratique, ils procèdent à des évaluations physiques, demandent la tenue de tests et les interprètent, procèdent aux admissions à l’hôpital ainsi qu’aux sorties, et prescrivent des médicaments. Ils procèdent à des examens pratiques avancés et doivent être inscrits auprès de leur organisme de réglementation de la profession infirmière afin de pouvoir exercer. Pour obtenir plus d’information, veuillez visiter www.cna-aiic.ca/ip

-30-

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada est la voix professionnelle nationale représentant plus de 139 000 infirmières et infirmiers autorisés et infirmières et infirmiers praticiens du Canada. L’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :
Denise Rideout
Coordonnatrice des communications
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-237-2159, poste 558
Courriel : drideout@cna-aiic.ca