Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2018 > Déclaration de Claire Betker, présidente de l'AIIC, à la suite de la rencontre du Conseil de la fédération de 2018

Déclaration de Claire Betker, présidente de l'AIIC, à la suite de la rencontre du Conseil de la fédération de 2018

Saint Andrews, N.‑B., le 20 juillet 2018 – Claire Betker, présidente de l'Association des infirmières et infirmiers du Canada, a fait la déclaration suivante à la suite de la Rencontre estivale du Conseil de la fédération de 2018 :

« L’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) se réjouit des discussions continues des premiers ministres concernant l’assurance-médicaments nationale, y compris l’amélioration de l’accès à des médicaments d’ordonnance abordables. L’ensemble des Canadiens ont besoin d’avoir accès à des médicaments d'ordonnance pour prévenir, prendre en charge et traiter les maladies, réduire les hospitalisations et améliorer la qualité de vie. En plus du leadership démontré à la Rencontre, nous croyons que le leadership fédéral et le financement sont nécessaires pour établir un programme national d'assurance-médicaments solide.

L'AIIC attend avec impatience le début des travaux du Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime d’assurance-médicaments national et recommande au Conseil d'inclure les recommandations suivantes dans son rapport final qui sera remis à la ministre fédérale de la Santé :

  1. Que la ministre fédérale de la Santé mette sur pied un projet de loi visant à moderniser la Loi sur les aliments et drogues afin d'éliminer les obstacles qui empêchent les infirmières et infirmiers praticiens et les infirmières et infirmiers autorisés de distribuer des échantillons de médicament à leurs patients;
  2. Que la ministre fédérale de la Santé crée une campagne de sensibilisation afin d’attirer l'attention sur le fléau des médicaments d'ordonnance contrefaits;
  3. Que le gouvernement fédéral dirige les efforts pour éduquer les travailleurs de la santé sur l'importance de l’innocuité des médicaments et de la déprescription.

« Nous sommes très heureux que les premiers ministres aient convenu de continuer à travailler ensemble pour trouver des moyens de prévenir et de remédier à la crise des opioïdes, une crise qui perturbe et qui met fin à la vie de milliers de Canadiens.

« Bien que nous soyons d'accord avec les premiers ministres sur le fait que le gouvernement fédéral doit améliorer le financement à long terme pour contrer la crise, les provinces et les territoires doivent également faire leur part en incluant les infirmières et infirmiers dans les plans de réduction des méfaits, y compris des programmes d’administration de la naloxone et des sites de consommation supervisée. Les infirmières et infirmiers de chaque province et territoire jouent un rôle important dans la lutte contre cette crise ainsi que dans la prévention des surdoses et des décès évitables.

« L'AIIC soutient l'appel lancé au fédéral par les premiers ministres afin d’obtenir du financement pour éduquer et sensibiliser la population en vue de réduire les méfaits associés au cannabis. Avant et après la légalisation du cannabis le 17 octobre 2018, nous demandons aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, d’accroître le financement voué à l'éducation publique dans leur champ de compétence respectif. La légalisation du cannabis est complexe et nous conseillons aux gouvernements de travailler en collaboration pour élaborer et distribuer des ressources pertinentes afin d’éduquer les citoyens, en particulier les jeunes, sur les méfaits associés au cannabis.

« L'AIIC était heureuse d’entendre les premiers ministres discuter des difficultés auxquelles font face les personnes atteintes de maladies ou de conditions chroniques ainsi que des échanges sur l’amélioration des résultats de santé chez les personnes âgées.

« Nous croyons que le leadership dans ce dossier est crucial et nous saluons le gouvernement fédéral pour avoir mis en poste une nouvelle ministre des Aînés, laquelle devra collaborer avec ses homologues provinciaux et territoriaux afin de surmonter les obstacles au fil du vieillissement rapide de notre population. »

-30-

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada est la voix professionnelle nationale et mondiale des soins infirmiers au Canada représentant plus de 139 000 infirmières et infirmiers autorisés et infirmières et infirmiers praticiens du Canada. L’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :

Karine Charlebois
Coordonnatrice des médias et des communications
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-237-2159, poste 543
Cellulaire : 613-266-8230
Courriel : kcharlebois@cna-aiic.ca