Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2018 > Les infirmières et infirmiers canadiens veulent aider la ministre de la Santé à mettre en œuvre un cadre pour améliorer les soins palliatifs

Les infirmières et infirmiers canadiens veulent aider la ministre de la Santé à mettre en œuvre un cadre pour améliorer les soins palliatifs

Ottawa, le 5 décembre 2018 – Claire Betker, présidente de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC), et Julia Johnston, présidente du Groupe d’intérêt des infirmières et infirmiers de l’Association canadienne de soins palliatifs (GI-ACSP), ont fait la déclaration conjointe suivante sur le nouveau Cadre sur les soins palliatifs au Canada. Le cadre a été déposé le 4 décembre par la ministre de la Santé Ginette Petitpas Taylor et établit une vision pour améliorer l’accès aux soins palliatifs au Canada :

« Nos organisations nationales félicitent la ministre de la Santé d’avoir déposé le nouveau cadre. L’AIIC et le GI-ACSP anticipaient cette journée depuis quelque temps. Nous avons apprécié l’occasion de faire partie de cette rencontre en personne des intervenants qui a eu lieu en septembre 2018.

« Nous sommes heureux que le nouveau cadre établit le plan du gouvernement fédéral en vue d’améliorer l’accès aux soins palliatifs partout au Canada. Le cadre est fondé sur les travaux précurseurs de Marilyn Gladu, la ministre porte-parole de la Santé et députée conservatrice qui a parrainé le projet de loi C-277, Loi visant l’élaboration d’un cadre sur les soins palliatifs au Canada. Le projet de loi d’initiative parlementaire de Mme Gladu a d’abord été déposé à la Chambre des communes en mai 2016 et est entré en vigueur en décembre 2017.

« Nous sommes ravis de voir que le cadre établit la création d’un bureau fédéral sur les soins palliatifs pour « offrir une coordination des activités de haut niveau pour l’avenir ». Le bureau, qui sera en lien avec les intervenants pour assurer l’uniformité des normes en soins palliatifs, est conforme à une des recommandations clés de l’AIIC, selon laquelle la ministre de la Santé devrait rétablir le secrétariat sur les soins palliatifs et de fin de vie.

« L’AIIC était également satisfaite de constater que le cadre reconnaît plusieurs pratiques optimales, y compris l’importance d’obtenir la certification de l’AIIC en soins palliatifs.

« Nous encourageons le gouvernement fédéral à fournir des investissements ciblés pour des programmes existants et nouveaux en vue d’améliorer et de normaliser les soins palliatifs. Nous anticipons également que les gouvernements provinciaux et territoriaux fourniront de nouveaux investissements à la suite des ententes bilatérales avec le gouvernement fédéral.

« Le gouvernement fédéral et les partis de l’opposition ont l’occasion unique d’agir sur le nouveau cadre. De nouveaux fonds sont nécessaires pour appuyer l’élaboration des compétences en soins palliatifs pour tous les fournisseurs de soins de santé, y compris les infirmières et infirmiers, et les normes de pratique associées. »

-30-

Contexte

En septembre 2018, Mike Villeneuve, directeur général de l’AIIC, en collaboration avec le GI-ACSP, a comparu devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes pour ses audiences de consultation prébudgétaire pour informer le Comité de deux recommandations clés en vue d’améliorer l’accès aux soins palliatifs. Lire la soumission [PDF, 206,6 Ko] de l’AIIC.

En 2017, avant l’adoption et la sanction royale du projet de loi C-277, l’AIIC a comparu devant deux comités parlementaires :

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada est la voix professionnelle nationale et mondiale des soins infirmiers au Canada représentant plus de 139 000 infirmières et infirmiers autorisés et infirmières et infirmiers praticiens du Canada. L’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

Le Groupe d’intérêt des infirmières et infirmiers de l’Association canadienne de soins palliatifs (GI-ACSP) représente les infirmières et infirmiers spécialisés en soins palliatifs de tout le Canada et partage des idées, des stratégies et des solutions, des propositions, des outils d’évaluation, des résultats de recherche, des occasions d’apprentissage, etc. avec les autres membres du personnel infirmier de tout le pays qui intègrent une approche palliative dans les soins à leurs patients.

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :

David Granovsky
Responsable des relations gouvernementales
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-237-2159, poste 525
Tél. cell. : 613-697-7497
Courriel : dgranovsky@cna-aiic.ca