Accueil > À propos de nous > Nos dirigeants > Conseil d'administration > Lorelei Gibson

Lorelei Gibson

inf. aut., B. Sc. inf., M. Nurs., CSPSM(C)
Membre du conseil d’administration de l’AIIC 2021-2022
Représentante du conseil

Je possède plus de 30 ans d’expérience en soins infirmiers au sein du Réseau et auparavant comme directrice représentant le Réseau au conseil d’administration de l’AIIC. J’ai travaillé en soins directs, en services de consultation externe, en enseignement clinique, en recherche, en pratique professionnelle et en élaboration de politiques. Je compte de nombreuses années d’expérience au sein de conseils d’administration locaux, provinciaux et nationaux grâce à mon groupe de pratique spécialisée (Fédération canadienne des infirmières et infirmiers en santé mentale) et, antérieurement, auprès de mon association et organisme de réglementation provinciaux (NNPBC et BCCNM). Je siège actuellement au conseil d’administration de la RN Foundation of BC. Je détiens aussi une certification spéciaIisée depuis plus de 20 ans, puisque je valorise l’importance de l’apprentissage continu et du perfectionnement professionnel internes et externes au milieu de travail.

Selon moi, la collaboration, la co-construction et la réflexion sont essentiels pour clarifier la direction que prendra la profession infirmière à l’avenir. J’adopte les principes des soins tenant compte des traumatismes subis et je m’efforce de percevoir toutes les personnes selon leur expérience qui les a menées au point où elles en sont aujourd’hui, et cette force leur permettra d’évoluer. Je crois que les infirmières et infirmiers travaillant dans une pratique spécialisée ont des occasions et la responsabilité de réaliser ce travail. Les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés (ICS) forment un groupe solide qui dynamise ce rôle de leadership et de représentation. Le Réseau présente les positions des soins spécialisés afin d’orienter concernant les politiques, la pratique et le système de santé. Le Réseau est un moyen important d’apprendre les uns des autres et de partager notre travail. Je constate le besoin de donner au Réseau une voix plus forte en matière de leadership pour travailler avec le conseil d’administration de l’AIIC et aider à orienter et à renforcer l’AIIC au cours des années à venir. Collaborer à l’aide d’une seule voix nous permet de mieux représenter les infirmières et infirmiers, les soins infirmiers, nos clients/patients et l’avenir du système de santé au Canada.