Accueil > À propos de nous > Prix et reconnaissances > Médailles du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II > Ruth Walden

Ruth Walden, Ontario

Ruth Walden

Ruth Walden, (inf. aut.) est évaluatrice médicale au sein du programme de prestations d’invalidité du Régime de pensions du Canada (RPC) depuis 1993. À l’origine, un groupe de médecins composé principalement d’hommes et un groupe d’infirmières formé essentiellement de femmes utilisaient tous deux leurs connaissances professionnelles pour déterminer l’admissibilité des personnes aux prestations d’invalidité du RPC, mais seuls les médecins étaient considérés comme des professionnels de la santé dans la fonction publique. Étant donné que les infirmières étaient classées comme des administratrices de programmes, elles ne profitaient d’aucune reconnaissance professionnelle.

En 1998, des infirmières ont déposé un grief et ont demandé d’être reconnues comme des professionnelles de la santé. En 2004, Ruth Walden s’est avancée et a fait preuve de courage et de détermination en déposant une plainte de discrimination fondée sur le sexe devant la Commission canadienne des droits de la personne (CCDP). Plusieurs centaines d’infirmières du RPC ont suivi son exemple et déposé des plaintes. Grâce au leadership de Mme Walden, ce groupe important d’infirmières a uni ses forces partout au pays, fait des recherches et des préparatifs, rencontré des députés et exigé une résolution. À la suite d'un échec de la médiation avec l’employeur au moyen du CCDP, ce groupe d’infirmières a retenu les services d’un avocat pour préparer les audiences.

Mme Walden était la plaignante principale et la coordonnatrice tout au long de la procédure et a dirigé ce groupe hétéroclite pendant plusieurs années de réunions, d’audiences devant le Tribunal canadien des droits de la personne et d’appels devant la Cour fédérale. Elle a fait preuve d’un leadership constant et remarquable et a fait valoir ses compétences exceptionnelles en communication. Son leadership posé, objectif et inébranlable s’est avéré essentiel pour mener ce groupe vers un règlement avec le gouvernement fédéral en juillet 2012.

Le travail acharné de Ruth Walden et ses grands efforts ont réparé une injustice et ont permis à d’autres femmes et professionnelles de la santé du Canada d’obtenir une reconnaissance et un traitement juste.