Accueil > Adhésion > IAA et IPA

IAA et IPA

Associés à l’adhésion
Téléphone : 1-800-361-8404, poste 262
Courriel : members@cna-aiic.ca

Nouveau : adhérez à l’AIIC

Les infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés et les infirmières et infirmiers psychiatriques autorisés ont maintenant l’option de souscrire l’adhésion qui leur donne accès aux nombreux avantages et services de l’AIIC. Vous avez de l’intérêt pour l’adhésion? Visitez notre page Web sur l’adhésion  pour obtenir des renseignements sur les frais et les avantages, ainsi sur les instructions d’adhésion étape par étape.

Depuis ses débuts en 1908, l’AIIC est le porte-parole professionnel national des infirmières et infirmiers autorisés, y compris les infirmières et infirmiers praticiens. Cependant, le 18 juin 2018, à l’assemblée annuelle des membres de l’AIIC, les membres ont voté à l’unanimité en faveur de l’expansion des catégories d’adhésion de l’AIIC pour inclure les infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés (connus sous le terme de Registered Practical Nurses en Ontario) et les infirmières et infirmiers psychiatriques autorisés (réglementés dans les quatre provinces de l'Ouest et au Yukon). Pour en savoir davantage sur cette décision historique, nous vous invitons à consulter ce communiqué de presse.

Foire aux questions: Adhésion à l'AIIC pour les infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés (IAA) et les infirmières et infirmiers psychiatriques autorisés (IPA)

  1. Les IAA et les IPA peuvent-ils joindre les rangs de l’AIIC maintenant?
  2. En tant qu’infirmière ou infirmier auxiliaire autorisé, puis-je adhérer à l’AIIC en même temps que je fais une demande de certification en gérontologie?
  3. Mon adhésion à l’AIIC me donne-t-elle accès à infirmière canadienne?
  4. Qu’est-ce que le vote de 2018 représente pour les IAA et les IPA?
  5. Pourquoi l’AIIC a-t-elle décidé d’accueillir les IAA et les IPA?
  6. Est-ce que ces changements signifient que les infirmières et infirmiers psychiatriques autorisés pourront pratiquer dans des régions autres que celle de l'Ouest canadien?

1. Les IAA et les IPA peuvent-ils joindre les rangs de l’AIIC maintenant?
Oui, l’AIIC est heureuse d’accueillir les IAA et les IPA parmi ses rangs. Les structures de gouvernance et le système d’adhésion en ligne sont en place. L’adhésion peut être souscrite ou créée par l’intermédiaire du site MonAIIC. Visitez notre page Web sur l’adhésion pour obtenir de l’information sur les frais et les avantages ainsi que sur les instructions d’adhésion étape par étape.

2. En tant qu’infirmière ou infirmier auxiliaire autorisé, puis-je adhérer à l’AIIC en même temps que je fais une demande de certification en gérontologie?
Les demandes d’adhésion et de certification s’effectuent séparément. Devenez d’abord membre de l’AIIC pour ensuite présenter une demande d’admission au Programme de certification de l’AIIC dans une spécialité et économisez plus de 150 $ sur la certification, un avantage exclusif aux membres de l’AIIC.

3. Mon adhésion à l’AIIC me donne-t-elle accès à infirmière canadienne?
Oui, les membres de l’AIIC ont un accès illimité à infirmière canadienne, avec des articles sur les pratiques exemplaires, des analyses, des opinions, les profils, les sommaires de recherche, les avis des spécialistes, des points de vue sur tous les aspects de la profession et des archives numériques complètes (remontant jusqu’à 1905 pour Canadian Nurse et à 1959 pour infirmière canadienne). Accès au contenu.

4. Qu’est-ce que le vote de 2018 représente pour les IAA et les IPA?
L’expansion des catégories d’adhésion de l’AIIC au-delà des infirmières et infirmiers autorisés et des infirmières et infirmiers praticiens était un premier pas afin de pouvoir ouvrir nos portes à de nouveaux membres, soit les IAA et les IPA. Ceux-ci pourront faire partie du travail de l’AIIC pour promouvoir et renforcer le rôle d’infirmière ou d’infirmier et le système de santé canadien.

Le vote du 18 juin a pavé la voix pourque l’AIIC devienne l’association professionnelle nationale de tous les groupes d’infirmières et d’infirmiers règlementés et qu’ellereprésente les soins infirmiers canadiens et pas seulement la profession d’infirmières et d’infirmiers autorisés.

5. Pourquoi l’AIIC a-t-elle décidé d’accueillir les IAA et les IPA?
Les membres de l’AIIC croient que les infirmières et infirmiers ont une plus grande influence lorsque leurs voix sont unies. Tous les jours, partout dans le pays, on trouve dans les mêmes lieux de travail, dans les mêmes équipes, des infirmières et des infirmiers de chacun de ces groupes. Pour faire état de cette réalité, l’association professionnelle nationale d’infirmières et d’infirmiers devrait être en mesure de représenter tous ces groupes et de promouvoir vigoureusement la collaboration intra-professionnelle, en plus d’y contribuer. De plus, à la lumière des changements politiques et législatifs en cours parmi les associations infirmières dans tout le pays, les membres du conseil d’administration de l’AIIC ont décidé d’envisager des catégories d'adhésion qui comprennent toutes les désignations infirmières.

Par l’écart considérable de 135 votes contre 10, les délégués de l'AIIC ayant droit de vote, qui sont tous des infirmiers et infirmières autorisés, ont clairement indiqué leur appui et souligné l’importance d’une catégorie d’adhésion inclusive qui encourage l’ensemble des infirmières et infirmiers réglementés à se joindre à l'association. Le 18 juin 2018 s’est avérée une journée historique pour les soins infirmiers au Canada!

6. Est-ce que ces changements signifient que les infirmières et infirmiers psychiatriques autorisés pourront pratiquer dans des régions autres que celle de l'Ouest canadien?
Non, les changements à l'AIIC ne concernent que la composition de membres de l’AIIC, qui est l'association professionnelle nationale d’infirmières et infirmiers. Les changements n'ont aucune influence sur l'autorisation d'exercer, l'éducation ou le champ d'exercice de n'importe quelle catégorie infirmière. Toutes les questions liées à la réglementation de la profession infirmière ne relèvent pas de l'AIIC, mais plutôt de la compétence exclusive des organismes de réglementation de la profession infirmière provinciaux et territoriaux.