Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2021 > La Journée des infirmières et infirmiers autochtones est axée sur la « contribution unique et importante » aux soins de santé et à la représentation

La Journée des infirmières et infirmiers autochtones est axée sur la « contribution unique et importante » aux soins de santé et à la représentation

13 mai 2021 — Alors que nous soulignons aujourd’hui la Journée nationale des infirmières et infirmiers autochtones, Tim Guest, le président de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC), et le conseil d’administration sont heureux de célébrer les réalisations des infirmières et infirmiers autochtones canadiens et de nos collègues de l’Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada (AIIAC).

« Tous les jours, par leur travail, les infirmières et infirmiers autochtones contribuent de manière unique et importante au système de santé canadien. Dans bien des communautés, ils constituent l’unique point d’intervention représentant tout le système de santé. Ils apportent une perspective unique concernant les enjeux, les préoccupations, les besoins et la sécurité culturelle en matière de soins aux peuples des communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

« L’AIIC reconnaît tout spécialement ses collègues infirmiers autochtones de l’AIIAC, qui, en plus de leur travail clinique, demeurent au premier plan de la défense des intérêts politiques en vue d’améliorer la santé des peuples autochtones. Grâce à notre entente de partenariat avec l’AIIAC, l’AIIC cherche également à faire progresser la santé et les soins infirmiers autochtones. En ce jour, j’aimerais aussi reconnaître le savoir-faire et le leadership de John R. Sylliboy, représentant autochtone du public au sein du conseil d’administration de l’AIIC.

« Au cours des dernières années, l’AIIC a entrepris de confronter l’histoire du Canada dans les soins infirmiers en lien avec la santé et la discrimination des peuples autochtones. Le traitement déplorable des peuples autochtones dont ont été témoins les membres de la profession infirmière l’année dernière a renouvelé l’urgence que l’AIIC réagisse de manière significative. L’AIIC vise à empêcher l’adoption d’autres mesures racistes dans les soins de santé et à éliminer le racisme dans les soins infirmiers à l’aide des initiatives de partage des connaissances et du savoir de la communauté autochtone pour améliorer notre capacité en tant qu’infirmières et infirmiers.

« En mars 2020, dans le cadre de l’Académie canadienne des sciences infirmières de l’AIIC, nous avons lancé la Série des chefs de file autochtones. Le but était d’aider l’AIIC à tenir un dialogue honnête pour définir et confronter les structures coloniales ou autres d’exclusion dans la gouvernance, l’adhésion et les pratiques en matière d’emploi de l’AIIC. »

-30-

À propos de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada
L’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) représente la profession infirmière du Canada à l’échelle nationale et mondiale. Elle est le porte parole des infirmières et infirmiers autorisés, praticiens, auxiliaires autorisés et psychiatriques autorisés, ainsi que des infirmières et infirmiers retraités de l’ensemble des treize provinces et territoires.

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :
Eve Johnston
Conseillère des médias et des communications
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Cell. : 613-282-7859
Courriel : ejohnston@cna-aiic.ca