Accueil > La pratique des soins infirmiers > Développement de carrière > Planification de carrière > Conscience de soi - Goûts et habiletés

Goûts et Habiletés

Goûts

Un autre aspect important de la conscience de soi est de reconnaître les choses que vous aimez et que vous détestez à propos d'un emploi. Une bonne compréhension de vos goûts et vos aversions vous aidera à identifier les priorités pour votre emploi idéal.

De nombreux facteurs influencent les goûts et les aversions. Les modèles individuels tels que les parents, les patrons, les enseignants et les amis peuvent influencer les décisions professionnelles. Les principales réalisations au travail peuvent mettre au jour les aptitudes personnelles et clarifier les aspects des emplois qui rendent heureux.

Cette brève activité vous aidera à identifier ce que vous aimez et n'aimez pas au sujet des aspects clés de votre travail.

Comme a déjà dit Ingrid Bergman :

« Le bonheur, c'est avoir une bonne santé et une mauvaise MÉMOIRE. »

Activité : Goûts et aversions

Si vous êtes prêt(e) à réorienter votre carrière, il vaut la peine de regarder les emplois antérieurs que vous avez occupés avant de décider de la prochaine action. Songez soigneusement aux facteurs que vous avez aimés et détestés dans votre poste actuel et / ou vos fonctions les plus récentes. Si vous êtes étudiant(e) ou nouvellement diplômé(e), pensez à chacun de vos placements.

Une fois que vous aurez complété l'exercice, cliquez sur Soumettre pour sauvegarder votre séance pour consultation ultérieure.

  1. Énumérez ce que vous avez aimé et détesté à propos du rôle et du travail.
  2. Énumérez ce que vous avez aimé et détesté à propos de l'employeur.
  3. Énumérez ce que vous avez aimé et détesté à propos du milieu.
  4. Énumérez ce que vous avez aimé et détesté à propos des conditions.

Marie : Une étude de cas

Marie travaille depuis trois ans comme infirmière principale dans un service de cardiologie et de soins coronariens fort occupé. Elle estime qu’elle tourne en rond et elle est prête à vivre un changement. Elle trouve la spécialité fascinante, mais les quarts de travail sont épuisants et elle ne sait pas vers où se diriger.

En effectuant l’exercice de goûts et d’aversions, Marie cerne les éléments suivants :

Rôle et travail

Goûts 

  • beaucoup de variété
  • groupe de clients
  • sujet : cardiologie
  • enseignement
  • occasion de mettre en pratique une expertise technique
  • soutenir et former les familles et les fournisseurs de soins des patients
  • promotion de la santé 

Aversions 

  • gestion des personnes
  • manque de temps à consacrer aux patients

Employeur

Goûts 

  • engagement envers le développement des employés

Aversions 

  • roulement de personnel élevé, taux de postes vacants

Environnement

Goûts 

  • équipe aimable
  • service moderne
  • directeur solidaire

Aversions 

  • trop exigeant physiquement
  • dépendance des employés d’agence ou temporaires 

Modalités

Goûts 

  • avantages généreux

Aversions 

  • horaire : déteste les quarts de nuit

Marie en a conclu que ses priorités pour son emploi idéal sont :

  • demeurer dans le domaine de la cardiologie;
  • horaires flexibles;
  • plus de temps à consacrer aux patients;
  • être en mesure de conserver une expertise clinique;
  • plus d’occasions d’enseignement;
  • bons avantages sociaux et bonnes conditions de travail.

Cette évaluation a mené Marie à explorer ses rôles en matière de promotion de la santé, de santé communautaire, de travail spécialisé, de possibilités d’enseignement et de travail pour une œuvre de charité ou l’industrie pharmaceutique.

Aptitudes

Dans son discours inaugural au moment de devenir président de l'Afrique du Sud, Nelson Mandela a affirmé :

 « Notre plus grande peur n'est pas que nous soyons inadéquats. Notre peur la plus profonde est que nous soyons puissants au-delà de ce qui est mesurable. C'est notre lumière, pas notre obscurité qui nous effraie le plus. Nous nous demandons : qui suis-je pour être brillant, merveilleux, talentueux, fabuleux ? En fait, qui sommes-nous pour ne PAS l'être ? »

Pour planifier votre carrière, identifier vos besoins d'apprentissage et vous faire valoir auprès des employeurs éventuels, vous devez savoir ce dans quoi vous êtes compétent(e) et quelles aptitudes vous devez améliorer. Les aptitudes transférables sont celles qui servent dans divers emplois infirmiers, diverses tâches et de nombreux contextes différents.

Des exemples comprennent :

  • l'évaluation et la planification des soins;
  • la résolution de problèmes;
  • l'esprit d'équipe;
  • la gestion du temps;
  • la gestion et l'organisation;
  • la communication;
  • l'enseignement d'autrui;
  • la promotion de la santé;
  • le leadership;
  • la collaboration avec les autres professionnels;
  • la recherche de renseignements;
  • la gestion des risques.

Certains employeurs en soins de santé ont élaboré un système de compétences pour aider les infirmières et infirmiers à mesurer leur niveau d'expertise dans des domaines pertinents à leur pratique. Les systèmes de compétences peuvent inclure les facteurs énumérés ci-dessus.

Consultez votre portfolio et consignez-y ce que vous avez appris.

Inventaire des aptitudes au travail

Vous pourriez trouver avantageux de considérer vos aptitudes professionnelles au regard des cinq grandes catégories identifiées dans la recherche :

  • Travail salarié — argent gagné pour des heures effectuées.
  • Travail à honoraires — argent obtenu en contrepartie de résultats livrés.
  • Travail à la maison — tâches réalisées au foyer.
  • Travail de donation — travail effectué gratuitement à l'extérieur du domicile.
  • Travail d'étude — formation pour un sport, aptitudes, éducation permanente, apprentissage d'une nouvelle langue, etc.

La chose importante à propos de chacune de ces catégories est que chacune est précieuse et exige des jeux de compétences particuliers, voire différents. Percevoir le travail simplement comme un emploi rémunéré signifie ne pas tenir compte de certaines de nos potentialités uniques que nous pourrions éventuellement faire valoir auprès d'autrui. Un exemple classique est celui de l'infirmière qui a pris congé de sa pratique professionnelle pour élever sa famille et sent maintenant qu'elle possède moins de compétences. Bien qu'une partie de ses connaissances cliniques puissent être périmées, élever des enfants exige de nombreuses aptitudes telles que :

  • la gestion du temps;
  • la négociation et la diplomatie;
  • la budgétisation;
  • la santé et l'hygiène.

Lorsque vous aurez envisagé les compétences que vous avez acquises au moyen de différents rôles, réfléchissez aux aptitudes spécifiques dont vous disposez. Ensuite, vous pourriez dresser un inventaire des aptitudes au travail pour mettre en lumière vos forces et vos faiblesses.

Consultez votre portfolio et consignez-y ce que vous avez appris.