Accueil > Représentation et politiques > L’AIIC sur la Colline > Assurance-médicaments

Assurance-médicaments

Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments

Recommandations de l’AIIC

À la suite de la création du Conseil consultatif le 20 juin 2018, qui est présidé par le Dr Eric Hoskins (sur la photo avec la présidente de l’AIIC Claire Betker), l’AIIC a proposé trois recommandations [PDF, 111,2 Ko] pour son étude :

  1. Que la ministre de la Santé mette sur pied un projet de loi visant à moderniser la Loi sur les aliments et drogues afin d'éliminer les obstacles qui empêchent les infirmières et infirmiers praticiens et les infirmières et infirmiers autorisés de distribuer des échantillons de médicament;
  2. Que la ministre de la Santé crée une campagne de sensibilisation du public afin d’attirer l'attention sur le fléau des médicaments d'ordonnance contrefaits;
  3. Que le gouvernement fédéral mène les efforts pour éduquer les travailleurs de la santé sur l'importance de l’innocuité des médicaments et de la déprescription.

Ces recommandations se fondent sur le travail précédent de l’AIIC en matière d’assurance-médicaments et, si elles sont mises en œuvre, elles amélioreront l’équité, l’innocuité et l’accès quant aux médicaments d’ordonnance. Le rapport final du Conseil sera dévoilé au printemps 2019.

Recommandations de l’AIIC appuyées par le public

Le 23 août 2018, l’AIIC a publié les données d’une nouvelle enquête [PDF, 404 Ko] effectuée par Hill and Knowlton Strategies. Selon le rapport :

Les Canadiens sont en faveur de changements dans la façon dont les infirmières et infirmiers interagissent avec les patients, tant au niveau de la distribution des médicaments que de l’information fournie quant à leur utilisation.

  1. 63 % appuient l’idée de permettre aux infirmières et infirmiers autorisés qualifiés de remettre des échantillons de médicaments.
  2. 69 % appuient l’idée de permettre aux infirmières et infirmiers praticiens qualifiés de remettre des échantillons de médicaments.
  3. 80 % appuient la création d’une campagne fédérale de sensibilisation du public mettant en vedette des infirmières et infirmiers afin d’éduquer le public sur les dangers associés aux médicaments contrefaits.
  4. 85 % appuient une nouvelle initiative fédérale visant à doter les infirmières et infirmiers de plus d’outils pour éduquer les patients sur les avantages de la déprescription.

Appuyez les recommandations de l’AIIC!

Le Conseil a invité les Canadiens à lire un document de réflexion et à soumettre leurs réflexions sur ce que devrait être un régime national d’assurance-médicaments. La date limite pour le faire était le 28 septembre 2018. L’AIIC remercie ceux qui ont appuyé nos recommandations dans leur soumission au Conseil.

Le Conseil prévoit remettre son rapport final au printemps 2019 aux ministres fédéraux de la Santé et des Finances.

relationsgouvernementales@cna-aiic.ca